« Des ordonnances, oui, contre la finance ! » Meeting à Paris

Ce mardi, c’est la rentrée parlementaire. Alors on s’est dit, ça serait bien qu’on se cause la (...)

Lettre à mes élus pleurnicheurs

Whirlpool délocalise ses sèche-linge de la Picardie vers la Pologne, et les élus amiénois (...)

Délocalisation, le cas Whirlpool

En 1989, Whirlpool (alors Philips) comptait 38 usines dans l’Europe des douze. Il lui en reste (...)

Agir avec Fakir

« Des ordonnances, oui, contre la finance ! » Meeting à Paris

Ce mardi, c’est la rentrée parlementaire. Alors on s’est dit, ça serait bien qu’on se cause la (...)

Le Journal

Un maçon à l’Assemblée

Par Aurore, François Ruffin 07/06/2017

La loi sur les accidents du travail, contre le marchandage d’hommes, contre le travail de nuit, pour les retraites, pour la réduction du temps de travail… Son nom revient dans nos recherches sur les conquêtes sociales, au XIXème siècle : Martin Nadaud. Pourquoi ce député, plus républicain que socialiste, s’est-il attaché avec pareille constance à (...)

La loi sur les accidents du travail, contre le marchandage d’hommes, contre le travail de nuit, pour les retraites, pour la réduction du temps de travail… Son nom revient dans nos recherches sur les conquêtes sociales, au XIXème siècle : Martin Nadaud. Pourquoi ce député, plus républicain que socialiste, s’est-il attaché avec pareille constance à défendre la condition ouvrière ? A cause d’une anomalie : sous la Deuxième République, puis sous la Troisième, un maçon s’est retrouvé à l’Assemblée… « Dans (...)

  • Vive le dopage !

    05/06/2017

    Et voilà cinq millénaires que les athlètes se dopent, au pinard hier, aux anabolisants aujourd’hui, en passant par (...)

  • Plus tabou que le sexe

    03/06/2017

    Et si on embauchait des photographes publics ? Vingt mille ? Pour quoi faire ? Pour que le travail ne tombe plus (...)

Tout voir
Les Livres

On a fait un rêve : la gauche décomplexée !

On a fait un rêve : la gauche décomplexée !

06/01/2017

Retrouvez-le directement sur notre boutique en ligne ! « Mon ennemi a un visage, et même un nom, et pour tout dire, il sent un peu l’urine ! » Dans son discours de victoire sur la place Stalingrad, François Hollande a déclaré la guerre aux riches : « Liliane Bettencourt, Bernard Arnault, Serge (...)

06/01/2017

Retrouvez-le directement sur notre boutique en ligne ! « Mon ennemi a un visage, et même un nom, et pour tout dire, il sent un peu l’urine ! » Dans son discours de victoire sur la place Stalingrad, François Hollande a déclaré la guerre aux riches : « Liliane Bettencourt, Bernard Arnault, Serge Dassault, vous pouvez trembler. I’m very dangerous ! » Le président socialiste n’entend pas « laisser une poignée de vieillards ou de tradrs dégénérés prendre en otage une population entière ». Après l’élection présidentielle de 2012, Valéry Chartier a (...)

  • Les lycéens récompensent Fakir !

    « Comment ils nous ont volé le football » reçoit le Prix lycéen du livre d’économie et de sciences sociales. « Accessible (...)

Tout voir