Le monde d’après : aller de l’avant ? Comme avant ? Pire qu’avant ?

par François Ruffin 25/05/2020 paru dans le Fakir n°(93) Date de parution :

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Tout foutait le camp, à vitesse grand V. Et puis, soudain, la planète s’arrête.
On est à la croisée des chemins, désormais : redémarrer, mais comment ? Vers le mieux, en fin ?
Ou en pire, le pied sur l’accélérateur, vers le gouffre ?

On en était où ?
Ah oui.
On fonçait vers le gouffre, à vitesse accélérée.
Les rapports du GIEC tombaient, année après année, toujours plus déprimants, sur le réchauffement, +1,5°, +2°, +3°, +4°. La calotte glaciaire fondait, les ours polaires se noyaient, le Mont-Blanc reculait, les rivières baissaient, les oiseaux, les insectes, les abeilles, ne se cachaient même plus pour mourir.
Greta Thunberg et ses copains-copines avaient beau alerter, jouer les Cassandre de Davos à l’ONU, d’un contre-sommet à l’Assemblée, rien n’y faisait : certes, les dirigeants convenaient de « l’urgence climatique », mais ils gardaient le pied sur l’accélérateur, croissance, croissance, croissance. Ils répétaient compétitivité, ces tarés. Le volant était entre les mains des plus aveugles, des plus cyniques, des plus avides. C’était foutu. On regardait nos enfants plus qu’inquiets, angoissés, coupables : comment allaient-ils survivre, dans ce monde de merde ?
Moi aussi, je le radotais sur tous les tons, et même en chanson :
« Qu’on obéisse à nos bons maîtres,
Et la planète fait place nette,
Plus d’hirondelles, plus de moineaux,
Plus de sauterelles, et plus d’oiseaux.
Ils nous envoient droit dans le mur,
Qu’éclabouss’ra notre sang impur. »

Contre ce pessimisme, le pessimisme de la lucidité, on avait beau s’armer d’optimisme, celui de la volonté, on ne voyait pas trop l’issue de secours.

La suite à lire dans notre journal actuellement en kiosque :
▶ Abonnez-vous : http://bit.ly/fakir-abo
▶ Commandez le n°93 : http://bit.ly/fakir-en-kiosque
▶ Le sommaire du numéro : http://bit.ly/fakir-sommaire
▶ Chez votre kiosquier : http://bit.ly/fakir-kiosques

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.