Les folles aventures des gens ordinaires

par François Ruffin, L’équipe de Fakir 03/06/2021

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Fakir Editions réédite « Gens de France », par Jean Teulé, le roman-photo le plus incontournable des romans-photos. Dans la préface de cette édition, on retrace pour vous la folle histoire de ce livre qui aurait pu tout simplement disparaître de la circulation...

C’est un livre mythique que vous avez entre les mains.
Un livre d’histoires, disparu et ressuscité.
Une somme d’aventures folles, celles des gens ordinaires que raconte Jean Teulé, et parues au milieu des années 1980 dans Circus, Zéro, Hara Kiri ou (à suivre), monuments du monde de la bande dessinée.
Ce livre, je l’ai lu pour la première fois à la bibliothèque, à la fin des années 1990, quand j’avais vingt ans. Et vous voulez savoir ? Il m’a tant remué que j’ai hésité à le piquer. Mais je me suis dit que des tas de gens, derrière, ne pourraient pas être transformés à leur tour par ce bouquin. J’aurais voulu l’acheter. Problème : il avait disparu, épuisé chez Casterman.

Quelques années plus tard, en 2005, voilà qu’il sort à nouveau, une boîte du côté d’Angoulême, Ego comme X. Loïc Néhou, son directeur et cheville ouvrière de la réédition, le préfaçait, à l’époque :

Dans son oeuvre, Jean Teulé est le passeur attentif des individus en marge. Il n’a pas son pareil pour dégoter en France, ou à l’autre bout du monde, de drôles d’allumés en proie à quelques drames, qu’il épingle sur sa page avec une attention délicate et parfois cruelle. C’est aussi une oeuvre autobiographique singulière et engagée où l’auteur, toujours présent face à son sujet d’enquête, ne se dispense pas de commentaires narquois ou de pensées complices frôlant parfois la confession. […] Le parfum de l’oeuvre de Jean Teulé est unique et, s’il est le premier photoreporter de l’histoire de la bande dessinée, bien des journalistes de télévision, radio ou presse écrite ont un fort tribut à payer à cet explorateur de génie qui les a devancés de quinze ans !

Pour nous, à Fakir, c’est une aubaine : on en achète en masse, des paquets de trente (à 38 € le bouquin, quand même). Parce que c’est une espèce de lecture obligatoire, dans notre canard, pour se former au reportage. Vraiment. Mi-BD, mi‑photos, mi-roman, plein de « mi » pour un tout, et plein de gens dedans. Alors, on en offre à toutes les bonnes âmes qui passent par chez nous : les stagiaires, les salariés, les copines et copains, les bénévoles, les militants.

Et puis, on n’arrive plus à en avoir.
Nulle part.
Épuisé, à nouveau.
Définitivement, cette fois, sans doute.
On contacte Loïc Néhou, qui, malade, souhaite passer la main. On propose de lui racheter son fonds, pour le remettre en vente. Et, pour l’occasion, on organise une interview avec Jean Teulé, sur le livre, sa vie, son œuvre.
Là, surprise : le stock complet, 250 bouquins, est vendu en 48 heures, dans la foulée de l’interview publiée sur notre chaîne youtube. Les bénévoles sont mis à contribution, passent leur semaine de fêtes à envoyer des Gens de France… ça débordait, même : 500 livres nous sont précommandés. Alors qu’on n’a plus rien en boutique !
Du coup, on projette de le rééditer. On en parle à Jean Teulé, ravi.

Et voilà comment, après Casterman, après Ego comme X, c’est grâce aux éditions Fakir que vous vous retrouvez avec ce livre entre les mains. Notre premier gros livre, notre premier beau livre. On en est fiers, et c’est déjà un peu ça de gagné !

Retrouvez « Gens de France » en librairie, ou commandez-le directement sur notre boutique en ligne !

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.