Paul Jorion : « Il nous faut une économie dirigée »

par François Ruffin 25/05/2020 paru dans le Fakir n°(93) Date de parution :

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Quand l’heure du confinement a sonné, je lisais justement Comment sauver le genre humain, le dernier essai de Pual Jorion et Vincent Burnand-Galpin.
Des tas de passages faisaient écho à la crise que nous traversons. Aussi, depuis ma cuisine, pour ma radio L’An 01, ai-je appelé l’anthropologue de la finance.

Paul Jorion : Oui, c’est un coup d’Etat qui a eu lieu : l’économie dirige, et on ne dirige plus l’économie. D’un moyen, c’est devenu une fin. Du coup, on fait passer la vie des choses bien avant la vie des gens, la vie des rétroviseurs avant celle des gens qui font les rétroviseurs.
C’est la grande bascule, que l’on peut situer au XIXe siècle. Nous sommes passés d’une rationalité des fins (mobilisons nos ressources pour réaliser tel objectif, pour obtenir tel résultat), à une rationalité des moyens : minimisons nos coûts et nous rebaptiserons ensuite ‘‘objectif’’ ce que nous constaterons avoir obtenu.
Les objectifs qu’il aurait fallu atteindre ‘‘en y mettant les moyens’’ ont été, sinon entièrement mis entre parenthèses, du moins subordonnés aux seuls coûts. Il n’a plus été question de « ce qu’il faut impérativement faire », mais de comptes d’apothicaires, précisant « ce que cela coûte au centime près » : « Ceci est moins cher que cela, c’est donc ce qu’il nous faut : privatisons ! sous-traitons au privé ! »

La suite à lire dans notre journal actuellement en kiosque :
▶ Abonnez-vous : http://bit.ly/fakir-abo
▶ Commandez le n°93 : http://bit.ly/fakir-en-kiosque
▶ Le sommaire du numéro : http://bit.ly/fakir-sommaire
▶ Chez votre kiosquier : http://bit.ly/fakir-kiosques

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.