Un maçon à l’Assemblée

Par Aurore, François Ruffin 07/06/2017

La loi sur les accidents du travail, contre le marchandage d’hommes, contre le travail de nuit, pour les retraites, pour la réduction du temps de travail… Son nom revient dans nos recherches sur les conquêtes sociales, au XIXème siècle : Martin Nadaud. Pourquoi ce député, plus républicain que socialiste, s’est-il attaché avec pareille constance à (...)

La loi sur les accidents du travail, contre le marchandage d’hommes, contre le travail de nuit, pour les retraites, pour la réduction du temps de travail… Son nom revient dans nos recherches sur les conquêtes sociales, au XIXème siècle : Martin Nadaud. Pourquoi ce député, plus républicain que socialiste, s’est-il attaché avec pareille constance à défendre la condition ouvrière ? A cause d’une anomalie : sous la Deuxième République, puis sous la Troisième, un maçon s’est retrouvé à l’Assemblée… « Dans (...)

Voir tous les numéros