Mal dominant

« Voilà des millénaires que les hommes glandouillent dans le canapé. Que cela soit bien clair, la (...)

Mélenchon : les graines de l’espoir (bis)

Ca sent le printemps et la poudre.

Lettre à mes élus pleurnicheurs

Whirlpool délocalise ses sèche-linge de la Picardie vers la Pologne, et les élus amiénois (...)

Délocalisation, le cas Whirlpool

En 1989, Whirlpool (alors Philips) comptait 38 usines dans l’Europe des douze. Il lui en reste (...)

Ou est passé l’espérance 1/2

Souvent, on répète ça : « Notre adversaire, c’est la finance, mais c’est avant tout l’indifférence. (...)

Agir avec Fakir
Le Journal

La double peine de Zied

Par Pierre Souchon 21/05/2017

Le thermomètre de la bagnole affiche en-dessous de zéro. Il doit se geler, ce mec qui fait du stop, un costaud comme il faut avec son bonnet. Je m’arrête. « Bonjour monsieur, je vais aux Clapas…" Le thermomètre de la bagnole affiche en-dessous de zéro. Il doit se geler, ce mec qui fait du stop, un costaud comme il faut avec son bonnet. Je m’arrête. (...)

Le thermomètre de la bagnole affiche en-dessous de zéro. Il doit se geler, ce mec qui fait du stop, un costaud comme il faut avec son bonnet. Je m’arrête. « Bonjour monsieur, je vais aux Clapas…" Le thermomètre de la bagnole affiche en-dessous de zéro. Il doit se geler, ce mec qui fait du stop, un costaud comme il faut avec son bonnet. Je m’arrête. « Bonjour monsieur, je vais aux Clapas… Monte, j’y passe. » Il pose quelques sacs de courses à ses pieds. « Ça va ?, il me demande. - Ouais, et toi ? Ah (...)

Tout voir
Les Livres

On a fait un rêve : la gauche décomplexée !

On a fait un rêve : la gauche décomplexée !

06/01/2017

Retrouvez-le directement sur notre boutique en ligne ! « Mon ennemi a un visage, et même un nom, et pour tout dire, il sent un peu l’urine ! » Dans son discours de victoire sur la place Stalingrad, François Hollande a déclaré la guerre aux riches : « Liliane Bettencourt, Bernard Arnault, Serge (...)

06/01/2017

Retrouvez-le directement sur notre boutique en ligne ! « Mon ennemi a un visage, et même un nom, et pour tout dire, il sent un peu l’urine ! » Dans son discours de victoire sur la place Stalingrad, François Hollande a déclaré la guerre aux riches : « Liliane Bettencourt, Bernard Arnault, Serge Dassault, vous pouvez trembler. I’m very dangerous ! » Le président socialiste n’entend pas « laisser une poignée de vieillards ou de tradrs dégénérés prendre en otage une population entière ». Après l’élection présidentielle de 2012, Valéry Chartier a (...)

  • Les lycéens récompensent Fakir !

    « Comment ils nous ont volé le football » reçoit le Prix lycéen du livre d’économie et de sciences sociales. « Accessible (...)

Tout voir