Jean Teulé : "Je me réveille quand j’ai fini mon rêve"

Jean Teulé s’est barré. Son air d’éternel ado rêveur va nous manquer. Son talent gentiment déjanté (...)

Les damnés de la start-up nation

La Défenseure des droits vient de sortir son rapport d’activités, qui révèle les ravages de la (...)

Moi, journaliste fantôme au service des lobbies…

« On m’a commandé un article pour dézinguer Ruffin. Je l’aime bien, moi, Ruffin… Je réponds quoi ? » (...)

Agir avec Fakir

Superprofits contre Super retraites !

Fakir met à votre disposition le dernier Tchio Fakir, à imprimer et distribuer autour de soi (...)

Le Journal

La vache au milieu du couloir

Par 01/12/2021

Vous connaissez le lipogramme ? Avec cette figure de style, on écrit tout un texte en bannissant une lettre, ou un mot. Ainsi de Georges Perec qui, dans son roman, La Disparition, n’utilise pas un « e », trois cents pages sans un « e ». Le président, son gouvernement, en sont des champions, dans leur genre, des professionnels du « lipogramme ». (...)

Vous connaissez le lipogramme ? Avec cette figure de style, on écrit tout un texte en bannissant une lettre, ou un mot. Ainsi de Georges Perec qui, dans son roman, La Disparition, n’utilise pas un « e », trois cents pages sans un « e ». Le président, son gouvernement, en sont des champions, dans leur genre, des professionnels du « lipogramme ». Qu’on prenne la crise de l’énergie, la flambée du pétrole avec, titre Les Échos, ce : « Record battu. Le litre de gazole n’a jamais été aussi cher en France. » Les ronds-points se sont (...)

Jean Teulé : "Je me réveille quand j’ai fini mon rêve"

Par 21/10/2022

François Ruffin : Je suis vachement heureux parce c’est mon Noël avant Noël ! C’est ma parenthèse poétique au milieu du budget : je reçois Jean Teulé. Moi, depuis mes vingt ans, tu m’accompagnes. A distance, évidemment, mais je suis tombé dans une bibliothèque sur ton bouquin Gens de France. A un âge où l’on se cherche, où l’on ne sait pas trop quoi faire (...)

François Ruffin : Je suis vachement heureux parce c’est mon Noël avant Noël ! C’est ma parenthèse poétique au milieu du budget : je reçois Jean Teulé. Moi, depuis mes vingt ans, tu m’accompagnes. A distance, évidemment, mais je suis tombé dans une bibliothèque sur ton bouquin Gens de France. A un âge où l’on se cherche, où l’on ne sait pas trop quoi faire de son existence… Je l’ai lu à la bibliothèque, donc, et j’ai hésité à le piquer. Mais je me suis dit : « Ça veut dire qu’il y a des tas de gens, derrière, qui pourront pas être (...)

  • Keke, députée, à l’Assemblée !

    20/06/2022

    Il y a quelques mois, on vous racontait la lutte victorieuse de Rachel Kéké, qui vient ce dimanche d’être élue (...)

  • Les châteaux de nos seigneurs

    23/02/2022

    Voilà le mouvement politique qu’on veut produire : déporter les regards du bas vers le haut. De nos immeubles vers (...)

Tout voir
Les Livres

Un député et son collab’ chez Big Pharma

Un député et son collab' chez Big Pharma

09/10/2018

" On ne doit pas dénigrer une entreprise française qui fonctionne bien. » C’est le Premier ministre qui, à l’Assemblée, à propos de Sanofi, nous adresse ce commandement. Et quel beau fonctionnement, en effet ! Durant vingt ans, Sanof a refilé de la Dépakine aux femmes enceintes, sans les prévenir des (...)

09/10/2018

" On ne doit pas dénigrer une entreprise française qui fonctionne bien. » C’est le Premier ministre qui, à l’Assemblée, à propos de Sanofi, nous adresse ce commandement. Et quel beau fonctionnement, en effet ! Durant vingt ans, Sanof a refilé de la Dépakine aux femmes enceintes, sans les prévenir des risques d’autisme pour leurs enfants. Sanofi a supprimé 2 000 postes de chercheurs en France, 4 000 dans le monde. Sanofi, à Mourenx, rejetait des vapeurs cancérigènes, 190 000 fois les limites autorisées. Mais à part ça, « il ne faut pas (...)

Tout voir